Accueil > Francais > Caravane Ouest Africaine > Caravane 2018

Caravane 2018 : Aboisso dans le Sud Comoé, la pêche artisanale au cœur des préoccupations

lundi 26 novembre 2018, par Boureima

C’est dans une grande ambiance que la capitale du Sud Comoé, Aboisso a accueilli la Caravane Droits à la Terre, à l’eau et a l’agroécologie paysanne au soir du 18 novembre 2018. Le comité de l’organisation locale s’est mobilisé avec la fanfare des lieux pour rendre chaleureux l’entrée dans la ville, de ces soldats du développement.

La cérémonie d’ouverture de la rencontre du lundi 19 novembre s’est déroulée dans une salle archicomble avec la présence très remarquée des chefs traditionnels qui ont bénis les activités de la caravane, des femmes paysannes et des représentants autorités locales.

Au cours des différentes allocutions, les orateurs ont mis l’accent sur l’historique de la création de la Convergence Globale des Luttes pour la Terre et l’Eau Afrique de l’Ouest, l’itinéraire assez difficile de la caravane et les thématiques qu’elle discute sur son passage.

Deux principaux sujets à savoir, l’accaparement des terres et la pêche artisanale ont constitués les sujets des panels qui ont occupés les débats. L’accaparement des terres est perçu comme la sève nourricière de la crise alimentaire et constitue une atteinte grave aux Droits de l’Homme selon SIKELI Jean Paul, Secrétaire exécutif de la COPAGEN et conférencier pour la circonstance.

« La pêche artisanale en Côte d’ivoire », thème centrale du passage de la Caravane à Aboisso a permis de faire comprendre aux caravaniers que cette activité est génératrice de revenue et emploie de nombreuse personnes mais il ressort des explications de Madame Lucie Attikpa de l’ADDEPA, que la pêche artisanale fait face à d’énormes difficultés qui ont pour nom : L’introduction abusive du système de pêche industrielle, les accidents entre les bateaux des industries et les pirogues des pêcheurs traditionnels, l’utilisation de pesticides par les nouvelles industries de la pêche etc.

Au terme des débats, la cérémonie de clôture présidée par la représentante du Préfet du Sud Comoé a été l’occasion pour la société civile locale de lire et remettre sa déclaration qui contient ses préoccupations du moment, relatives à la terre et à l’eau. C’était également l’occasion pour la remise officielle du document de plaidoyer de la CGLTE-AO, en l’occurrence le Livret vert, et l’autorité qui a encouragé l’initiative de prendre l’engagement d’y donner suite.

Cellule Communication de la convergence

AGENDA

Forum Africain sur le rôle et responsabilité des femmes et des jeunes dans la gouvernance foncière

Lieu :

Centre International de Formation en Agroécologie de Nyeleni, Selingué, Mali du 05 au 08 Dec

Descriptif:

Le Forum regroupera environ, 600 personnes constitués des autorités coutumières, des représentants des femmes et des jeunes du secteur informel, des représentants des communautés victimes d’accaparement des terres, d’OSC, des universitaires et des autorités administratives et politiques venant de l’Afrique.

Caravane Ouest Africaine, droit à la Terre, à l’Eau et à l’Agroécologie paysanne : une lutte commune !

Lieu :

Descriptif:

Après celle de mars 2016, la CGLTE OA organise la deuxième édition de la caravane ouest africaine, Droit à la terre, l’eau et à l’Agroécologie Paysanne : une lutte commune ! du 10 au 30 novembre 2018
Guinée - Côte d’Ivoire, Ghana, Togo et Benin
Plus de 300 personnes participeront à cet évènement qui touchera plus de 10 000 personnes composées de Communautés, Organisations et Mouvements Paysans, Eleveurs, Pêcheurs… ONG, Défenseurs des droits humains, Femmes, Jeunes.

Vu sur le web

Multimédia

Audio