Accueil > Francais > Qui sommes nous ?

Principes

samedi 11 novembre 2017, par mcoul

Notre solidarité se base sur les convictions et les principes suivants, qui unissent nos combats :

  • Les droits humains à l’eau, à l’alimentation et à la terre sont fondamentaux et essentiels pour la vie. Toutes et tous, hommes et femmes, adultes et enfants, riches ou pauvres, ruraux ou urbains doivent pouvoir en jouir.
  • L’eau, la terre, les espaces pastoraux et halieutiques sont non seulement des ressources naturelles vitales, mais aussi une partie de notre héritage commun, dont la sécurisation et la gouvernance doivent être préservée par chaque communauté pour le bien commun de nos sociétés et de l’environnement, aujourd’hui et pour les générations à venir.
  • L’eau, la terre, les semences, les espaces pastoraux et halieutiques sont des biens communs, et pas des marchandises.
  • Le mandat légal et constitutionnel que nous reconnaissons à l’État est celui de représenter l’intérêt des peuples. Raison pour laquelle l’État a le devoir de s’opposer à toute politique ou traité international qui menacent les droits humains et leur propre souveraineté, y compris les mécanismes de règlement des différends entre les entreprises et les Etats, tels que ceux inclus dans le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement et la majorité des traités d’investissement.
  • Les politiques de gestion de la terre, de l’eau et des espaces pastoraux et halieutiques doivent favoriser la réalisation de l’équité sociale, l’égalité de genre, la santé publique et la justice environnementale.
  • Le refus ferme de toute forme d’occupation et domination étrangères

AGENDA

Forum Africain sur le rôle et responsabilité des femmes et des jeunes dans la gouvernance foncière

Lieu :

Centre International de Formation en Agroécologie de Nyeleni, Selingué, Mali du 05 au 08 Dec

Descriptif:

Le Forum regroupera environ, 600 personnes constitués des autorités coutumières, des représentants des femmes et des jeunes du secteur informel, des représentants des communautés victimes d’accaparement des terres, d’OSC, des universitaires et des autorités administratives et politiques venant de l’Afrique.

Caravane Ouest Africaine, droit à la Terre, à l’Eau et à l’Agroécologie paysanne : une lutte commune !

Lieu :

Descriptif:

Après celle de mars 2016, la CGLTE OA organise la deuxième édition de la caravane ouest africaine, Droit à la terre, l’eau et à l’Agroécologie Paysanne : une lutte commune ! du 10 au 30 novembre 2018
Guinée - Côte d’Ivoire, Ghana, Togo et Benin
Plus de 300 personnes participeront à cet évènement qui touchera plus de 10 000 personnes composées de Communautés, Organisations et Mouvements Paysans, Eleveurs, Pêcheurs… ONG, Défenseurs des droits humains, Femmes, Jeunes.

Vu sur le web

Multimédia

Audio